Le Breizh Bucco Bus, un projet unique !

Écrit le 6 Déc, 2021

Ildys - établissements de santé en bretagne

Depuis le 6 octobre, le Breizh Bucco Bus, véritable cabinet dentaire mobile imaginé par la Fondation ILDYS et ses partenaires, a pris la route pour apporter des soins bucco-dentaires aux personnes âgées et en situation de handicap hébergées en établissement médico-social dans le Finistère. 

Au-delà du bus, une véritable dynamique

Ce projet implique les équipes soignantes pour un accompagnement qui démarre avant l’arrivée du bus et perdure entre deux passages :

  • Sensibiliser les professionnels des établissements médico-sociaux à la prévention bucco-dentaire
  • Améliorer la santé bucco-dentaire des personnes âgées et des personnes en situation de handicap hébergées en établissement médico-social
  • Réduire la perte d’autonomie due à la malnutrition 
  • Réduire les pathologies induites par l’absence de soins bucco-dentaires 
  • Améliorer l’état de santé général des résidents

Depuis son lancement, le Breizh Bucco Bus a pu se rendre dans 4 établissements.

  • Le Centre St Vincent Lannouchen à Landivisiau
  • La Maison de retraite HSTV de Plougastel-Daoulas
  • L’EHPAD du Centre Hospitalier de la Presqu’île de Crozon
  • L’EHPAD du Manoir de Keraudren à Brest

RETOUR EN CHIFFRES SUR 2 MOIS DANS LE BREIZH BUCCO BUS 

  • 237 résidents soignés
  • 271 rendez-vous dentaires réalisés 
    • 189 détartrages : 70% des rendez-vous
    • 56 radios : 21% des rendez-vous
    • soins de caries pour 48 résidents : 18% des rendez-vous
    • travaux prothétiques pour 24 résidents : 9% des rendez-vous
    • extractions dentaires pour 25 résidents : 9% des rendez-vous

Pourquoi mettre en place cette démarche 

Dans les établissements médico-sociaux, plus d’un enfant sur deux en situation de handicap & plus d’une personne âgée sur deux ont besoin de soins dentaires.

  • Les personnes de +90 ans ont 2 fois moins de chance d’accéder aux soins dentaires que celles de 60 ans.
  • 90% des personnes en situation de handicap ont des problèmes de gencives (35% dans la population générale)