Accueil > Espace Usagers > Culture & enseignement >

Enseignement

La scolarité fait partie intégrante de la prise en charge des jeunes à Perharidy.
Pour répondre à cet objectif, le centre dispose de structures d’enseignement allant de la maternelle aux études supérieures.

Contacts

  • Directeur de l’école primaire : 0298293965
  • Coordination du collège : 0298293966
  • Coordinatrice des affaires scolaires et de l’enseignement à distance : 0298293366

L’école maternelle et primaire

Les enfants hospitalisés en MPR Pédiatrie en hospitalisation complète, à temps partiel ou de façon itérative peuvent bénéficier d’une scolarité à l’école primaire.
Des adolescents du PFM y sont également scolarisés
La classe est située au premier étage du bâtiment, au sein du service de pédiatrie.
Ceci permet une imbrication spatiale de l’enseignement, des soins, rééducations et de l’éducation.
Un enseignant y est affecté par l’Education Nationale.

Les horaires des cours sont harmonisés avec les séances de rééducations sur des plages horaires de 40 minutes. Les élèves sont présents en cours selon des groupes d’âges, niveaux scolaires et selon leurs capacités physiques ou de concentration, en accord avec le médecin, les parents et l’équipe éducative.

Les élèves qui relèvent d’autres écoles ou qui ont une scolarité partagée avec un autre établissement scolaire peuvent garder (avec l’autorisation des parents) un lien avec l’école d’origine via une adresse mail personnelle créée pour leur temps de scolarité au Centre.

Dans la mesure du possible, nous suivons la programmation de la classe d’origine.

Le collège

Rattaché au collège Jacques Prévert de Saint-Pol de Léon, le collège du site de Perharidy accueille les patients adolescents du service SSR Enfants-adolescents (MPR pédiatrique, RAA, mucoviscidose).
http://www.college-perharidy-roscof...

L’équipe pédagogique est constituée d’une assistante d’éducation et de neuf professeurs, dont une coordinatrice faisant fonction d’adjointe au chef d’établissement depuis septembre 2011.

Les élèves sont issus de classes de collège classique (6e à 3e), de lycée professionnel et/ou d’enseignement adapté ou spécialisé (SEGPA ou EREA, ULIS, MFR, et parfois IME, SIF-PRO). Ils sont répartis, en fonction de leur classe d’origine et de leur parcours scolaire, dans 3 classes.

Certaines prises en charge peuvent être multiples : collège du site de Pehraridy / école du site de Perharidy / établissement d’origine / classe d’enseignement à distance. Nous définissons les objectifs poursuivis en équipe et proposons des moyens pour les atteindre.

Les professeurs assurent l’enseignement des différentes matières dans le cadre des programmes officiels. L’enseignement vise à valider le socle commun de connaissances et de compétences. Les professeurs préparent les élèves au DNB (séries générale et professionnelle) et au CFG. L’équipe pédagogique pallie l’absence d’enseignement des arts plastiques et de l’éducation musicale par la mise en œuvre de projets culturels permettant la préparation à l’épreuve d’Histoire des Arts pour tous les élèves. Un travail sur l’orientation est mené avec chaque élève. Des séquences d’observation en entreprise sont proposées.

Face à la grande hétérogénéité des élèves (certains sont déscolarisés depuis longtemps) le projet d’établissement vise à faire acquérir à chacun les compétences scolaires de bases et de savoir-être en société, à les aider à reprendre confiance en eux-mêmes, à les remotiver dans leur parcours de formation par une prise en charge individualisée, en concertation avec les équipes du centre. Il s’agit de préparer au mieux le retour dans l’établissement d’origine et d’accompagner les élèves dans la construction de leur projet d’orientation.

La classe d’enseignement à distance

La classe d’enseignement à distance permet d’accueillir des patients des services SSR spécialisés enfants et adolescents.
Une coordinatrice de l’enseignement salariée du centre organise la prise en charge scolaire des jeunes de niveau Lycée et post-bac et de certains patients de niveau second degré 1er cycle lorsque ceux-ci sont soumis à des mesures d’hygiène particulières (isolement) ou à une hospitalisation ponctuelle dues à leurs pathologies.

L’objectif de la prise en charge scolaire est de permettre la continuité de la scolarité pendant le temps de l’hospitalisation.
Elle est adaptée en fonction des empêchements et des difficultés liés à la pathologie et fait partie du projet global de soins.
Le projet scolaire est individualisé dans la mesure ou il est mis en place en concertation avec l’équipe pluridisciplinaire, l’établissement d’origine et/ou la famille du patient mineur, ou le patient majeur lui-même et tient compte du cursus scolaire du patient concerné.

La coordinatrice de l’enseignement prend contact avec l’établissement scolaire d’origine et organise avec celui-ci les modalités de suivi scolaire du patient (envoi des cours, organisation des devoirs et examens sur place ou dans l’établissement d’origine, des stages professionnels, suivi du travail scolaire, rencontre avec l’équipe pédagogique…).

Lorsqu’il y a déscolarisation, la coordinatrice fait le point avec le patient et envisage une prise en charge scolaire adaptée.
Dans certaines situations de phobies scolaires un aménagement de l’emploi du temps est prévu. Une rencontre avec la conseillère d’orientation est proposée si nécessaire. La mise en place d’un suivi avec des organismes de formations professionnelles, continues, et spécialisées dans l’accompagnement à l’orientation peut-être envisagée (BIJ, Greta, MIG…) ou la recherche d’un stage professionnel en fonction du choix d’orientation du patient.

Dans le cas de scolarité isolée (CNED), et d’éventuels devoirs ou examens scolaires, la coordinatrice peut-être amenée à faire le lien avec les différentes instances scolaires (rectorat, Dexaco divisions des examens et concours) afin de permettre aux élèves de passer leurs épreuves in situ.
Il s’agit d’obtenir la permission pour le centre de Perharidy d’être « lieu d’examens » et de permettre leur passage sur place lorsque la situation médicale l’oblige.
Cette possibilité est aussi envisagée pour tous les patients en situation d’examens et notamment pour les élèves du second degré 2e cycle (général, technologique et aussi professionnel).

Dans certaines situations notamment, un soutien pédagogique est sollicité soit sur les conseils de la coordinatrice de l’enseignement soit sur la demande de la famille.
La coordinatrice fera alors la demande auprès de l’établissement d’origine de mettre à disposition un enseignant sous avis de l’inspection académique, soit dans le cadre d’une prise en charge de la mutuelle du patient elle effectuera cette demande auprès d’une association spécialisée ou auprès des enseignants du collège.
Le soutien des enseignants du collège est aussi envisagé au cas par cas selon les besoins de chaque élève de la classe d’enseignement à distance.

Enfin, la coordinatrice de l’enseignement assure le lien entre les équipes soignantes, les équipes pédagogiques, la direction afin de permettre une meilleure appréhension de la situation scolaire des patients concernés en cohérence avec leur projet individualisé dans le cadre de leur hospitalisation.

La scolarité fait partie intégrante de la prise en charge dans une optique de rééducation et de retour en milieu ordinaire.

MAJ 18 août 2015

Soutenir par un don